Le POD. - Le guide du mei Le POD. - Le guide du mei





Qu’est-ce qui décourage les podcasteurs ?


Jeudi 29 Avril 2021


​L’audience. C’est la première cause de découragement. L’audience est proportionnelle à votre degré d’engagement. Plus vous serez écouté, plus vous mettrez du courage à produire un podcast, une série et des épisodes. Moins l’audience sera au rendez-vous, plus vous vous découragerez à mesure que l’audience baissera.




Être podcasteur, c’est un métier comme un autre. Donc, vous avez malheureusement mille et une raisons de vous décourager tous les jours. Il faut tenir le cap autour d’objectifs raisonnables. Probablement produire un travail plus qualitatif que quantitatif dans le fond comme dans la forme.

La rythmicité
Justement quand le rythme est soutenu c’est-à-dire quand il est quotidien ou mensuel, il devient épuisant. Il sera d’autant plus soutenu que votre podcast sera long dans sa durée ou qu’il demandera des recherches, une réalisation fastidieuse ou un processus de partage contraignant. Avant de vous lancer dans l’aventure il faut faire preuve de raison et de bon sens : suis-je capable de produire un podcast sur une saison complète ? Une série complète de plusieurs épisodes ? Ai-je suffisamment de compétences techniques et numériques sans compter sur une aide extérieur ?

L’accompagnement
Tout seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin, comme le dit le proverbe. Je pense que dans tout combat, dans tout projet, dans tout défi… il faut savoir bien s’entourer pour durer. Ce n’est pas simple. D’abord, parce qu’on ne sait jamais tout faire seul : il est impossible pour un individu (dans ce cas un podcasteur) de réunir, au même moment pour un même projet, de nombreuses compétences nécessaires. Ses points faibles, il faut tenter de les faire disparaitre. Il faut tenter de les combler avec les compétences que vous irez chercher chez ceux qui vous accompagneront. Autrement dit, il faut privilégier l’émulation collective.

La critique
Ce n’est pas facile d’absorber le flux de critiques notamment via les réseaux sociaux. Il faut avoir la couenne épaisse. Une propension à encaisser les coups. C’est souvent une cause de découragement quand votre podcast rencontre un premier succès. Il y a une règle immuable : on ne peut pas satisfaire tous les lecteurs, tous les télés-acteurs, tous les internautes, tous les auditeurs… Et ceux qui ne sont pas satisfaits sont souvent ceux qui crient le plus fort avec une forte détermination à nuire le travail effectué et a celui qui l’a créé. Qui ne peut attaquer le raisonnement attaque le raisonneur disait Paul Valéry.

La personnalité
Je vais paraphraser une phrase de Michel Déon :  La lecture n'est pas un acte facile. Elle exige un engagement, de la solitude, de l'attention, de la curiosité, une disposition d'esprit. Pour toutes les choses de la vie, c’est la même chose. Et pour le podcast, c’est aussi une création qui exige un engagement, de la solitude, de l'attention, de la curiosité, une disposition d'esprit. Ce sont cinq vertus qu’il est très difficile de réunir au même moment sur une période, plus ou moins longue. Cela exige une discipline de vie, j’allais dire une hygiène de vie. Ne vous ennuyez pas et surtout n’ennuyer pas les autres. 

Ce texte est issu des "Billets" de Brulhatour que vous pouvez retrouver en direct tous les Lundis, Mercredis et Vendredis à 13h00 sur Clubhouse en cliquant ICI.

Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Mai 2021 - 15:00 Quelle rythmicité pour un podcast ?

Lundi 10 Mai 2021 - 08:00 La naissance d’un podcast

Boîte anti-Pandore | La sélection TeamPOD | Planète POD / Actu de Marques | POD.Casting / News, infos pour se lancer | Sélection de podcasts / Coups de coeur | Podcastzap / Selections | Balado / Pod. Québec