Le POD. - Le guide du mei Le POD. - Le guide du mei








Portrait du jour : Camille Valençon & Emma Pajevic


Lundi 2 Août 2021


Le DINARD PODCAST FESTIVAL nous dévoile le portrait d’un invité ou un participant, acteur.ice du podcast créatif : Camille Valençon & Emma Pajevic.




CAP SUR LA CRÉATION BELGE !

© Phonurgia Nova dans le cadre du 1er Dinard Podcast Festival, juillet 2021
© Phonurgia Nova dans le cadre du 1er Dinard Podcast Festival, juillet 2021
Ce mercredi 29 juillet, une traversée des ondes nous est offerte à travers une sélection de pièces maritimes dont la création a été accompagnée par l’Atelier de Création Sonore Radiophonique de Bruxelles (ACSR). Nous devons à Emma Pajevic et Camille Valençon cette programmation. Voilà une promesse d’osmose entre ce qui sera entendu et vécu car les thèmes de cette nuit d’écoute, intitulée « Écrire sur le sable », ont été choisis à partir de la symbolique de la mer et de la plage…

Comment avez-vous opéré la sélection « Écrire sur le sable » ?

Nous sommes parties du thème de la mer. Nous l'avons décliné librement à partir de ce qu’elle nous évoquait: les rêves, le chant des sirènes, les migrations, les frontières invisibles, la fonte des glaciers, la magie, les menstruations, la maternité, la création et la destruction comme le mouvement des vagues. Nous nous sommes plongées dans le catalogue de l'ACSR, autant dans les archives que dans les nouveautés pour dénicher des créations sonores accompagnées par l’atelier. Tous les extraits se font échos pour vous emmener dans un voyage poétique et politique de deux heures trente.

Pourriez-vous nous dévoiler un peu du contenu ?

Pour cette séance d'écoute particulière, nous avons mêlé fictions, documentaires et pièces expérimentales afin de dévoiler la diversité des créations sonores belges que nous accompagnons. On y retrouve des auteur·es comme Ecaterina Vidick, Anne Lepère, Fabienne Laumonier, Christophe Rault, Charo Calvo, Cabiria Chomel, Aurélia Balboni ou encore Nicolas François, mais aussi des auteur·es émergent·es. A travers leurs pièces, des récits singuliers résonnent avec l'actualité comme les politiques migratoires, les féminismes, la PMA ou encore le changement climatique. Ces pièces racontent chacune une histoire singulière, elles permettent d'entendre des paroles que l'on entend parfois trop peu, de créer d'autres images du monde et de nourrir nos imaginaires.

L’association a été créée en 1996 afin de stimuler la création dans les instituts de radiodiffusion en Belgique francophone. Qu’en est-il vingt-cinq ans plus tard ?

L’ACSR continue cette mission en offrant un espace de création libre et professionnel aux auteur·es de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Notre rôle est avant tout un accompagnement dans toutes les étapes du processus de conception et de création d'un projet radiophonique, de l'écriture du dossier de subside jusqu'à la diffusion en radio. Aujourd'hui, la dimension web a davantage d'importance qu'en 1996. A l'ère du podcast, nous devons multiplier nos canaux de diffusion ! Vous pouvez suivre notre flux RSS via la chaîne « ACSR » sur votre application préférée (SoundCloud, Deezer, AntennaPod, Apple Podcast, etc.). Et bientôt sur notre nouvelle plate-forme de podcast, qui reprendra l'ensemble de notre catalogue et d'autres surprises: Radiola.be (sortie prévue début octobre).

Quels sont vos liens à Phonurgia Nova ?

L’ACSR participe au concours Phonurgia Nova Awards depuis des années. Certaines pièces que nous avons envoyées ont reçu un prix, dont « Ainsi bramentils » de Matthieu Cornélis et « La brebis galeuse » de Chiara Todaro et Guillaume Abgrall en 2020. Phonurgia Nova est aussi un partenaire phare de l’acsr au niveau des formations. Carmelo Lannuzzo, directeur de l’ACSR, est souvent invité à donner une formation sur l’écriture d’un projet de création radiophonique ou de podcast pour Phonurgia. Nous avons aussi des auteur·es de l’acsr qui sont invité·es à donner des formations en France pour Phonurgia, comme Christophe Rault. Ainsi, nous entretenons des liens forts entre la France et la Belgique dans les milieux de la création sonore et radiophonique.

Auriez-vous une recommandation d’écoute à partager?

Notre séance d'écoute pour Phonurgia, que nous mettrons en ligne si vous n'avez pas pu être présent·e ! Rendez-vous sur leur soundcloud. Sinon, nous vous recommandons « Bunker », la dernière fiction radio du tryptique « Baron Samedi » de Chloé Despax et Nora Boulanger-Hirsh ou encore « Rythmes (in)visibles », un documentaire réalisé par Anna Raimondo : une dérive auditive dans les ruelles de la Medina de Marrakech à partir d’une perspective genrée et plurielle. Et pour partir plutôt dans le docu-fiction, nous vous recommandons vivement « Bon, Jean-Michel ! », un roadtrip radiophonique qui raconte la recherche d'un jardinier mystérieux entendu sur une cassette du marché du Jeu de Balle, un marché aux puces mythique bruxellois !

Propos recueillis le 22 juillet 2021 par Hélène Courtel - Portrait à retrouver ICI.


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 15 Septembre 2021 - 08:36 ACPM : l'audience des podcasts en août

Boîte anti-Pandore | La sélection TeamPOD | Planète POD / Actu de Marques | POD.Casting / News, infos pour se lancer | Sélection de podcasts / Coups de coeur | Podcastzap / Selections | Balado / Pod. Québec