Le POD. - Le guide du mei Le POD. - Le guide du mei








Faut-il proposer ses podcasts aux radios ?


Mardi 25 Mai 2021


Les radios sont déjà très sollicitées par des productions dites externes notamment les radios associatives qui sont, malgré tout, toujours à la recherche de contenus qui peuvent venir s’imbriquer dans leurs programmes, souvent d’ailleurs à la façon du mariage de la carpe et du lapin. Bref, vous pouvez frapper à la porte, j’allais dire prioritairement, des radios associatives, autrement dit des radios de catégorie A. Sélectionnez d’abord celles qui correspondent à vos valeurs.




Faut-il proposer ses podcasts aux radios ?
Pour les autres catégories, c’est beaucoup plus compliqué. Pour les catégorie B, les dirigeants sont très attentifs au respect de la promesse, c’est-à-dire à l’éditorialisation de la grille. Ici, on ne mélange pas les torchons et les serviettes et on préfère mille fois investir dans une production fabriquée en totalité dans les studios plutôt que de céder aux sirènes d’un contenu gratuit. Tout simplement parce que la radio ne maîtrise pas la chaîne de production, le contenu, le style, le ton, le message qui est mis en avant et la personnalité qui est aux commandes. On ne fait pas entrer le loup si facilement dans la bergerie…
Pour les autres catégories, on ne perdra de temps : inutile de les solliciter. C’est compromis parce que ce n’est pas dans la culture des radios de catégorie C, D et E. Et puis parce qu’il existe déjà un budget spécifique avec des professionnels spécifiques à ce genre d’exercice.

Bon… Néanmoins, il vous reste quelques cartouches à tirer. N’oubliez pas cette règle, enfin, ce conseil. : avant de créer un podcast et de s’interroger ensuite (c’est à dire une fois la production terminée) où vous allez pouvoir le diffuser mieux vaut faire les choses dans l’ordre. Un podcast ? D’accord ! Mais d’abord, pour qui et pour quel support ? Vous gagnez du temps, de l’énergie et probablement de l’argent. Donc, dans l’ordre : réfléchissez à un thème, arrêtez le thème retenu, le fouiller et le creuser pour peser la matière et l’intérêt, cherchez parallèlement les potentialités de diffusion, rédigez un cahier des charges puis un pilote (un numéro zéro), chiffrez le coût de production et votre rémunération, démarchez un diffuseur…
 

Sinon le plan B. Allez convaincre une municipalité ou une collectivité territoriale (un département, une région, une communauté d’agglomération… le mille-feuille est épais, c’est un mal français, donc les potentialités, grandes. Vendez une série de podcasts en lien avec, par exemple, la saison touristique du bassin de Trifouilly-les-Oies, une série sur les grandes dates de l’histoire locale, une série sur les grandes personnalités du département, une série sur l’écologie dans une région… Les pistes sont nombreuses. Les thèmes doivent toujours être en adéquation avec le support. La piste de la proximité autour du podcast et une piste prometteuse. Financièrement prometteuse.
Le podcast c’est la liberté, le support radio ce sont de nouvelles règles auxquelles il faut se soumettre sans perdre son âme. Faut frapper à la porte avec sa compétence. J’allais dire avec son ultra compétence, ça c’est votre légitimité. Ensuite, faut frapper à la bonne porte et faut y frapper au bon moment. Ça c’est une autre histoire...

Ce texte est issu des "Billets" de Brulhatour que vous pouvez retrouver en direct tous les Lundis, Mercredis et Vendredis à 13h00 sur Clubhouse en cliquant ICI.

Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Novembre 2021 - 19:59 Transformer l’essai de la proximité

Jeudi 28 Octobre 2021 - 09:53 Mettre en musique son podcast

Boîte anti-Pandore | La sélection TeamPOD | Planète POD / Actu de Marques | POD.Casting / News, infos pour se lancer | Sélection de podcasts / Coups de coeur | Podcastzap / Selections | Balado / Pod. Québec