Le POD. - Le guide du mei Le POD. - Le guide du mei





Doit-on filmer son podcast ?


Vendredi 21 Mai 2021


Comment comprendre cette interrogation ? Est-ce à dire que l’on doit proposer un podcast vidéo en parallèle de son podcast sonore ? Ou alors, ne faut-il pas mieux proposer un complément en vidéo de ce podcast ? Cette possibilité est très intéressante. Mieux encore, parions qu’elle peut avoir comme effet, une hausse de son audience traditionnelle et attirer un autre public, ou plutôt, un public davantage "qualifié".




L’intérêt de la vidéo n’est plus à démontrer. Plus elle est brève dans sa durée et mieux c’est, surtout dans une société où l’on consomme vite fait bien fait tout ce qui nous passe sous le museau. Le rapprochement du podcast et de la vidéo n’est donc pas le mariage de la carpe et du lapin. C’est un principe. Mais quand il y a principe, il y a généralement des exceptions…
L’inconvénient, c’est que la vidéo prend du temps et qu’il s’agit d’un vrai métier. Elle alourdit considérablement les tâches. Si ce n’est pas votre métier, alors vous lancez dans la vidéo s’annonce pour vous comme une sorte de projet sablonneux, une sorte d’entreprise sisyphéenne. Néanmoins, avec un peu de temps, un peu de créativité et un peu d’originalité, on peut proposer, parfois, de grandes choses.

Personnellement, je pense qu’un podcast vidéo n’est rien moins qu’une sorte de clip ou qu’une sorte de reportage TV. Vous pouvez toujours vous lancer dans l’aventure seulement vous allez vous éloignez progressivement de ce qui fait l’ADN du podcast : du son, d’abord du son et rien que du son. On est tous d’accord sur ce point. Hormis un visuel et quelques éléments rédactionnels, le podcast, c’est prioritairement du son. Et donc, pas forcément de la vidéo.
Ici, on prône, depuis longtemps, la synergie des outils et des méthodes. Nous sommes persuadés que le titre de votre podcast et le visuel qui l’accompagne, représentent à eux deux plus de 50% de l’engagement de l’auditeur. Cet auditeur vous a trouvé parce que la thématique ou le sujet que vous lui proposez ont retenu son attention. Le titre et le visuel de votre podcast feront le reste. Ils vont déclencher la lecture ou le téléchargement. Et, c’est souvent grâce au titre et au visuel que l’audience va être engagée. Si vous ajoutez la vidéo, c’est encore mieux. En tous cas, ça mérite d’être tenté...

Passons aux choses sérieuses : où peut-on ajouter de la vidéo ? Et bien personnellement, je suis maintenant persuadé que déposer, sur une plateforme, un podcast accompagné d’un visuel et d’une simple phrase d’accroche ne suffit plus. Je  pense même que cela discrédite et appauvrit votre travail. Et, c’est à ce moment qu’intervient notamment la vidéo. En complément de votre podcast.
D’abord, et c’est la moindre des choses et le minimum syndical, il vous faut un site dédié à votre podcast. Vous pouvez vous éparpiller sur mille et une plateformes mais il vous faut toujours une solution de repli, un quartier général : un site dédié.
Et c’est, sur ce site dédié, que vous allez continuer à moissonner votre audience. Les auditeurs ont leurs qualités de leurs défauts : ils sont très curieux. Et quand ils ne sont pas rassasiés, ça ne leur plait pas. Il faut leur donner ce qu’ils veulent en complément de la simple et seule écoute de votre podcast.

5 compléments si j’étais à votre place

#1 Du texte. Un texte plus fouillé (que la seule phrase d’accroche) qui explore le sujet du podcast qu’ils viennent d’écouter ou qu’il vont écouter. Vous avez le choix. Vous pouvez retranscrire simplement votre podcast ou carrément proposer un article voire un dossier complet avec des thèmes pas forcément abordés au micro lors de l’enregistrement.

#2 Des photos. Elles renvoient forcément elles aussi au sujet abordé dans votre podcast. Des photos des intervenants, des photos des coulisses, des photos de vous durant l’enregistrement, des photos, des photos, des photos… Elles permettent d’illustrer ce que vous dîtes. C’est très important pour l’auditeur de mettre un nom sur un visage ou un fait d’actualité sur un visuel. Quand on. Fait du son, il faut illustrer.

#3 Des bonus. Des bonus sonores qui n’ont pas été retenus au montage parce que vous devez respecter une durée, parce que ces propos étaient hors-sujet ou pas forcément intéressants dans votre podcast ou parce que, certaines séquences ne peuvent être que des morceaux complémentaires.

#4 De la vidéo. Ici on en parle pas de reportage ou de film. D’ailleurs, ce n’est pas dans l’esprit du podcast. Ici, on parle d’images d’illustration : les coulisses de l’enregistrement, une interview filmée de votre invité qui au-delà du sujet, qui exprime pourquoi il a voulu répondre à votre invitation, pourquoi il recommande votre travail etc.

#5 De la vidéo encore, mais sous une autre forme. Pourquoi ne pas vous mettre en scène en live et donc en vidéo sur un réseau social pour débriefer, pour échanger avec vos auditeurs, pour fouiller davantage le sujet avec votre invité… Les possibilités sont nombreuses.

Alors à la question "doit-on filmer son podcast", je réponds oui mais pas n’importe comment. Il faut le faire intelligemment. Souvenez-vous toujours qu’un travail bien pensé et toujours un travail à moitié réalisé !

Ce texte est issu des "Billets" de Brulhatour que vous pouvez retrouver en direct tous les Lundis, Mercredis et Vendredis à 13h00 sur Clubhouse en cliquant ICI


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 15 Juin 2021 - 10:49 C'est Open Bar sur ClubHouse

Boîte anti-Pandore | La sélection TeamPOD | Planète POD / Actu de Marques | POD.Casting / News, infos pour se lancer | Sélection de podcasts / Coups de coeur | Podcastzap / Selections | Balado / Pod. Québec