1 femme sur 3 a subi des violences. Ausha s'engage


Mardi 29 Décembre 2020


Le 10 décembre dernier, Ausha a signé la charte du réseau OneInThreeWomen à l’initiative de la Fondation Agir Contre l’Exclusion (FACE). Ce réseau rassemble des sociétés comme L’Oréal, Bayard, IBM, Carrefour ou encore la BNP Paribas qui s’engagent ensemble dans la lutte contre les violences faites aux femmes.




Aux côtés de ces grands noms, Ausha devient la première start-up française signataire de la charte. Créé en 2018, le réseau OneInThreeWomen tient son nom d’une statistique glaçante : en Europe, 1 femme sur 3 a subi des violences physiques ou sexuelles au cours de sa vie. Partant de ce triste constat, Ausha a souhaité prendre part à ce combat et soutenir une nouvelle fois cette cause que l’entreprise avait déjà défendue il y a quelques mois avec le Centre Hubertine Auclert ou l’ONU Femmes.

"Chez Ausha, j’ai la chance d’être accompagnée de femmes et d’hommes qui sont convaincus comme comme moi que notre croissance ne pourra pas se faire sans âme" explique Jennifer Han, Chief Marketing Officer chez Ausha. "C’est pourquoi nous n’hésitons pas à attribuer des ressources et à défendre des causes qui nous tiennent à cœur dès le tout début de notre activité.  Ausha est une start-up, certes, mais par ses engagements, elle montre que ses convictions humaines sont aussi grandes que son ambition".

Sensibilisation des entreprises à ces violences

Créé en 2018, le réseau OneInThreeWomen tient son nom d’une statistique glaçante : en Europe, 1 femme sur 3 a subi des violences physiques ou sexuelles au cours de sa vie. Partant de ce triste constat, Ausha a souhaité prendre part à ce combat et soutenir une nouvelle fois cette cause que l’entreprise avait déjà défendue il y a quelques mois avec le Centre Hubertine Auclert ou l’ONU Femmes. Tout commence lorsque Ausha a accompagné le réseau OneInThreeWomen dans la diffusion de leur podcast réalisé pendant la journée mondiale de la lutte contre les violences faites aux femmes  du 25 novembre dernier. De cette collaboration, a découlé une volonté plus forte encore de le soutenir en signant la charte OneInThreeWomen et en mettant en place des actions concrètes au sein de l’entreprise Ausha.

"En tant qu’employeur, nous sommes conscients de l’opportunité d’offrir à ces femmes qui se battent dans leur vie personnelle, un refuge et un sas de sécurité dans leur vie professionnelle" complète Jennifer Han. À travers cette charte, Ausha s’engage, entre autre, à sensibiliser ses collaborateurs sur ces violences, à promouvoir un environnement bienveillant pour les victimes, à faciliter l’accès aux associations spécialisées qui viennent en soutien à ces femmes ou encore à mettre en place des politiques, des outils, des formations ou des process en réponse à toutes les salariées qui évoquent les violences dont elles sont victimes...


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Avec tes tripes | En coulisses | Inspecteur le POD. | JackPod ! | Poditique | ActuPOD.