Menu






 


 



Notre dernier article

Qu'est ce qui ne faut pas louper au PPF ?

Le POD. est partenaire du Paris Podcast Festival. Pour vous aider à optimiser votre temps sur les 3 jours très denses de cette seconde édition, je vous propose un top 5 des sessions à voir/faire selon deux profils : auditeur-ice ou podcasteur-euse. Bien évidemment, cela n'engage que moi et je vous propose même de citer sur Twitter votre propore top 5 en citant @lepod_fr


Pour les auditeur-ices

Si vous êtes un-e auditeur-ice, la journée du vendredi vous intéressera moins. Très tournée vers les "professionnels" du Podcast (créateur-ice, hébergeur, régie pub, label, application de lecture), concentrez-vous sur le weekend.

Le samedi, Fréquence Moderne à 15h30 dans la Grande salle. Après les Bataclan, l'équipe de 2 Heures de Perdues ira chauffer la grande salle en faisant le premier crossover entre les 3 podcasts en activité de Fréquence Moderne : 2HDP, Culture 2000 et EPO. Et sans les animateurs réguliers Antoine et Greg, cela pourrait vite partir dans une épopée loufoque si Michael prend les rennes de cette émission.

Mortel à 19h15 dans la grande salle. C'est le seul podcast de la programmation qui ne propose ni une écoute, ni un enregistrement public mais un spectacle. On en sait peu encore sur le contenu (peut être que Nouvelles Ecoutes en livrera plus lors de sa conférence de rentrée le 15 octobre). L'enregistrement du dernier épisode de la saison 1 avait donné lieu à une soirée innatendue. Donc il y a de grande chance que ce spectacle en vaille la peine.

Un live du plateau bar entre ses deux sessions ira parfaitement remplir votre samedi. Le Roi Stephen si vous êtes plutot littérature et mauvaises adaptations, Parlons Péloches pour le cinéma et les quizz loufoques, Vlan pour discuter Marketing ou Breaking Old News pour revivre un fait d'histoire raconté à la sauce BFM.

Le Dimanche, il m'est impossible de faire un choix dans la Grande salle entre le live de Kiffe Ta Race en présence du podcast anglais No Country for Young Women à 12h30, on y verra à la diversité selon plusieurs angles et plusieurs cultures. Et le gouter d'Arte Radio à 17h qui nous fera découvrir de très belles réalisations audio.

L'autre live à ne pas manquer sera On laisse pas BD dans un coin, sur le plateau bar à 13h30 qui aura la chance de recevoir des pointures de la bande dessinée : Pénélope Bagieu, Émilie Gleason et Gilles Rochier

En bonus, le restau à podcast des Moissonores pour repartir avec une sélection de nouveau podcasts à écouter, dans le centre de ressources de 14h à 18h le samedi et le dimanche.


Julien Loisy
04/10/2019